•  

     

         L’esprit des fanzines se retrouve dans le slogan du réseau alternatif Indymedia :

    « Ne critiquez pas les médias, soyez les médias. »

     La présence de ces  « journaux libres »au sein de notre salon permettant aux jeunes illustrateurs de présenter leurs travaux, découle directement de la ligne de conduite de cet évènement.

     C’est généralement sur la toile que l’on trouve les futures générations d’illustrateurs, exubérantes et faisant fient des conventions propres à la BD, les fanzines apportent ce grain de folie indispensable à la réussite de notre salon.

     Parmi eux nous avons reçu : Amalgam, Japonese stories, Anachronique, Bong !, H.D.B, Chroniques cadavériques, Les enfants du soleil, Onapratut…

     

      Opale BD

     OPALE BD est une association loi 1901 qui a pour but de promouvoir la bande dessinée sur la côte d’opale en organisant un festival permettant aux auteurs et aux public de se rencontrer.

     Opalebd.com est un site qui dès sa création a permis à l’association de se faire connaître au-delà de sa région natale. En permettant aux passionnés et amateurs éclairés d’avoir accès à un agenda complet des festivals et salons dédiés au 9éme art il est devenu indispensable dans le paysage BD.

     Depuis 2010, ils proposent leurs services afin de réaliser des partenariats donnant naissance à des bandes dessinées à la demande, des supports de communication BD et illustrations ainsi que l’animation d’ateliers.

    Nekomix

       L’association Nekomix regroupe des passionnés de bande dessinée depuis 1998.

      Au cours de son évolution, l’association s’est diversifiée. Elle participe à de nombreux festivals de bandes dessinées où elle propose aux visiteurs de découvrir ses fanzines, mais aussi de s’essayer à des activités ludiques fondées sur le dessin par le biais des ateliers 9D. Occasionnellement, elle organise des expositions, réalise des fresques, etc.

      Son activité restant principalement liée à la production de bandes dessinées, le fanzine Nekomix a vu naitre de nombreux petits frères : Soubock, la publication underground, Soupir, le fanzine aux histoires plus coquines et Soumo, d’influence manga.

     De plus au cour de différentes éditions ils ont été à l’initiative de concours BD en cour de salon.